Triathlon Alpe d'Huez 24-28 juillet 2017

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Triathlon Alpe d'Huez 24-28 juillet 2017

Message  Clément_L le Mar 6 Juin 2017 - 18:22

Salut à tous,

Alors pour ceux qui aiment le dénivelé et les beaux paysages de montagne, voici un triathlon à ne pas rater!
http://www.alpetriathlon.com/fr/programme.html

25/07 : duathlon
6.5km de cap (100m de dénivelé positif) + 15km de vélo (1170m de dénivelé positif) + 2.5km cap (30m de dénivelé positif)

27/07 : Longue distance L
2.2km natation + 118km de vélo (4070m de dénivelé positif) + 20km cap (340m de dénivelé positif)

28/07 : Courte distance M
1.2km natation + 28km de vélo (1415m de dénivelé positif) + 6.7km cap (110m de dénivelé positif)
Inscrits : Clément


De mon côté je suis inscrit sur le courte distance.
N'attendez plus!


Clément_L
Découverte

Nombre de messages : 4
Age : 29
Localisation : Brindas
Date d'inscription : 02/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Triathlon Alpe d'Huez 24-28 juillet 2017

Message  stéphan le Mar 6 Juin 2017 - 20:54

Depuis Doussard, mon vélo boude...il ne veut plus sortir car le mec qui monte dessus lui fait honte Smile Smile Smile
Alors, l'Alpe d'Huez attendra...
Bonne prépa Clément et bon courage !

stéphan
LD

Nombre de messages : 486
Localisation : St-Priest
Date d'inscription : 30/11/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Triathlon Alpe d'Huez 24-28 juillet 2017

Message  StefVT le Mer 7 Juin 2017 - 15:03

C'est marrant mon vélo me fait pareil !!!😂
avatar
StefVT
LD

Nombre de messages : 201
Age : 37
Localisation : st pierre de chandieu
Date d'inscription : 24/09/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Triathlon Alpe d'Huez 24-28 juillet 2017

Message  M@T le Jeu 13 Juil 2017 - 11:42

Bon je crois que j'ai fait une connerie...

En regardant les dates seul le triathlon de l'Alpe correspondait à mes disponibilités sur le mois de Juillet... il reste des places sur le M nickel!
Je valide le rétablissement de mon pied avec le Swimrun de Marseille. Tout va bien je m'inscris... ah plus de place sur le courte distance. Bien décidé et un peu sur un coup de tête je m'inscris sur le longue distance.

2,2 km de Nat - 118km de Vélo (3200 en D+) - 20Km de CAP.

Voilà ça sera mon premier L ... donc si vous avez des conseils je suis preneur!


M@T
sprint

Nombre de messages : 32
Age : 34
Localisation : Villeurbanne
Date d'inscription : 03/10/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Triathlon Alpe d'Huez 24-28 juillet 2017

Message  stéphan le Jeu 13 Juil 2017 - 11:54

je n'aurai pas de conseils...mais par contre, tout comme Clément, tu as tous mes encouragements Very Happy

Allez Mathieu et Clément !!!!

stéphan
LD

Nombre de messages : 486
Localisation : St-Priest
Date d'inscription : 30/11/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Triathlon Alpe d'Huez 24-28 juillet 2017

Message  alexis-ks10 le Jeu 13 Juil 2017 - 17:07

Super challenge Mathieu - le L -
Mets toi déja dans la tête que 8H serait un excellent temps ...
avatar
alexis-ks10
LD

Nombre de messages : 446
Age : 48
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 20/01/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Triathlon Alpe d'Huez 24-28 juillet 2017

Message  oldricky le Sam 15 Juil 2017 - 14:00

Moins de 8h j'en connais 2 qui ont fait ça, c'était pas des tanches. Essaye déjà moins de 9 ça c'est accessible. Donne pas tout dans le faux plat descendant de Sechilienne et dans la montée du grand Serre. Economise toi dans l'ornon et gère dans l'Alpe, si t'es coureur c'est un bon plan pour briller sur la Cap. A l'inverse si t'es pas coureur fais le vélo au mieux et gère sur la cap. Dans tous les cas, à T2 tu demanderas ce que tu fais là et à la fin du 2° tour tu vas vraiment dire que t'as bien fait de venir. Super course régale toi.

_________________
Un homme heureux est une barque qui navigue sous un vent favorable
avatar
oldricky
Iron Man

Nombre de messages : 3142
Localisation : du côté du soleil levant
Date d'inscription : 19/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Triathlon Alpe d'Huez 24-28 juillet 2017

Message  M@T le Lun 17 Juil 2017 - 9:20

Merci pour les conseils...
A vrai dire le seul objectif est de finir avant 19h30 pour faire partie du tirage au sort de la Twingo Very Happy

Plus sérieusement, finir ça serait pas mal déjà.

M@T
sprint

Nombre de messages : 32
Age : 34
Localisation : Villeurbanne
Date d'inscription : 03/10/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Triathlon Alpe d'Huez 24-28 juillet 2017

Message  caterpillar le Lun 17 Juil 2017 - 22:59

Salut M@T,
Moi je l'ai fait en 2015, temps total 8h12', météo moyenne avec fraicheur, eau à 14°c, en ce temps là,enfin je crois, j'étais bon nageur, piètre cycliste et bon coureur. J'avais visé aussi bien qu'Eric (boutdebois) notre nouveau retraité, mais trop fort pour moi(7h47)
Pour la nat, ne te mets pas trop en avance dans l'eau, entre 5 à 10' avant le départ c'est suffisant, le lac est une réserve d'eau hydroélectrique, il se trouve dans une cunette ou le soleil ne brille pas beaucoup, la fabrication d’électricité est stoppée pendant la nat, et si il y a des retardataires, ils sont récupérés par un bateau et pour eux l'aventure s’arrête là je crois, mais le temps qui t'es laissé pour patauger est largement suffisant.
Donc combi obligatoire, ne te mets pas dans les premiers, sinon tu te fait couler, le départ se donne un peu loin du bord, ou il n'y a pas pied.
La nat est sympa, je crois qu'il y a max 3 virages, mais l'eau fraiche te tétanise un peu, moi j'avais du faire un peu de brasse, car pris d'une petite crise d'angoisse, mais ça passe vite, pas le temps de se plaindre.si tu as une cagoule prend la, après à voir sur place si besoin.
Le vélo est difficile je trouve, mais il y a des points de vue magnifique, à ne pas louper, surtout dans la montée du col d'Ornon, quand on est entre les montagnes.
Pour débuter et comme le dit si bien Richard, entre la t1 et Seychilienne il ne faut pas s’emballer, hors mis si tu es un bon cycliste, avec pleins de sorties longues et de dénivelé dans les cuisses, car quand tu vois tout ce monde te doubler, ça te frustre, mais quand tu commences à monter l'alpe du grd serre et que la c'est toi qui double, tu comprends vite que l'excitation du faut plat descendant à laissé place à la souffrance, la montée n'est pas très longue, mais je l'ai trouvé assez irrégulière, dons assez casse pattes, donc la moulinette est de rigueur, puis la descente en léger faut plat, là il faut se ravitailler, puis appuyer un peu, ça passe pas trop mal, puis il y a la montée du col d'Ornon, longue(20km à peu près) pas de gros dénivelé, mais casse patte, difficile de trouver un bon braquet, surtout quand certains fous furieux sortis de je ne sais ou te double comme des avions de chasse, mais ou étaient ils avant?????puis la descente en direction du bourg d'Oisans, attention, ça va vite, on passe dans de magnifiques gorges ou couper les virages est tentant, et c'est là que ça devient dangereux car il y a des véhicules aussi dans l'autre sens, prudence.
Puis arrive la montée mythique, les 3 premiers km sont une boucherie, jusqu'à la Garde, ceux qui vont te doubler pendant ces trois km sont soit des fous furieux à qui il reste du tonus, soit des inconscients qui vont le payer plus haut, moi je te conseillerai si tu es comme moi un cycliste moyen, de prendre ton mal en patience, de bien mouliner et tu verra plus haut, tu pourras baisser du braquet, et donc en redoubler un max.
Arriver au stade de foot, là c'est l’euphorie, du monde partout partout qui t'encourage, punaise c'est bon, mais faut pas s'emballer, ton premier tour de cap fait le un poil en dessous de tes possibilités, il y a au début un single track ou il est difficile de doubler il y a des petits cailloux ou tu pourrais te tordre une cheville, puis c'est large, puis cette montée, je dirais 200m avec 2 virage ou tu vois ceux d'en bas, franchement en diminuant la foulée ça passe bien, surtout ne pas marcher, puis tu reviens à la station, et la ton deuxième tour, tu lâches la bête qui sommeil en toi(ou pas,lol), c'est dur, mais c'est beau, c'est bon et c'est bientôt la fin, avec cette petite descente que tu as remarqué au premier tour et qui te redonne de l'élan pour finir, la ligne droite pleine de peoples qui t'encouragent, qui t'admirent, qui t'envient,et tu passes sous l'arche avec ton temps et oui mon pote tu es finisher,c'est ce que je te souhaite, c'est pour cela, ne te met pas la pression, profite du paysage, de l'ambiance, et dit toi que tu as de la chance de faire ce truc de ouf!!!!!!!!
.
avatar
caterpillar
LD

Nombre de messages : 476
Age : 47
Localisation : chambéry
Date d'inscription : 16/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Triathlon Alpe d'Huez 24-28 juillet 2017

Message  M@T le Lun 17 Juil 2017 - 23:46

Merci pour ce retour d'expérience très complet... j'ai vraiment hâte d'y être et en même temps je flippe un peu.
Je suis moyen partout à vrai dire. Pas de point fort ni de point faible.
En natation, je pense sortir aux alentours des 40 min...
Pour le vélo, je pense que je devrais m'en sortir : Depuis le début de l'année j'ai fait 2000Km et quasiment 8000m de dénivelé avec 5 sorties au delà des 100 bornes. Normalement ça devrait le faire. Samedi je vais tout de même aller faire une petite reconnaissance de la montée de l'Alpe.. qd tu lis les CR de courses sur les forums, il y en a pas un qui dit qu'il a pas souffert dans cette montée
Et puis la course, là c'est la grande inconnue : à la base je viens de l'athlé donc la CAP c'est un peu mon sport sauf que blessé depuis le début de l'année, j'ai que 300 km dans les baskets avec un creux entre février et début juin... donc là je serais en mode gestion les deux premiers tours je pense et je me lacherai si je peux dans le dernier.

Encore merci.

M@T
sprint

Nombre de messages : 32
Age : 34
Localisation : Villeurbanne
Date d'inscription : 03/10/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Triathlon Alpe d'Huez 24-28 juillet 2017

Message  M@T le Sam 22 Juil 2017 - 19:00

Reco de l'Alpe faite ce matin... je confirme qu'il va falloir arriver frais. Effectivement les 4 premiers kilos jusqu'à la garde c'est costaud.
Je suis monté sans trop forcer en partant du lac du verney comme sur le tracé pour le M... j'ai mis 1h08. Le même temps jeudi et je serais content Smile

M@T
sprint

Nombre de messages : 32
Age : 34
Localisation : Villeurbanne
Date d'inscription : 03/10/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Triathlon Alpe d'Huez 24-28 juillet 2017

Message  oldricky le Sam 22 Juil 2017 - 21:47

Si en plus t'es coureur,moins de 8 t'as de bonnes chances. Fais juste gaffe à pas te cramer dans les cols précédents. Very Happy

_________________
Un homme heureux est une barque qui navigue sous un vent favorable
avatar
oldricky
Iron Man

Nombre de messages : 3142
Localisation : du côté du soleil levant
Date d'inscription : 19/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Triathlon Alpe d'Huez 24-28 juillet 2017

Message  M@T le Ven 28 Juil 2017 - 10:56

Voilà c'est fait... à J+1 je peux le dire. Je suis finisher du LD de l'Alpe d'Huez en 8h52'
CR à venir mais ce que je peux déjà vous dire c'est que c'est un triathlon magnifique mais très exigeant!

Encore merci pour vos conseils.

M@T
sprint

Nombre de messages : 32
Age : 34
Localisation : Villeurbanne
Date d'inscription : 03/10/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Triathlon Alpe d'Huez 24-28 juillet 2017

Message  oldricky le Ven 28 Juil 2017 - 14:20

Hé ben c'est fait. T'as passé brillamment le permis d'Embrun. Je dis ça parce que perso je m'étais fixé un moins de 9 pour valider mon inscription à Embrun. Comme j'ai pu le dire moins de 8 c'est un poil plus exigeant et peut être aussi réservé à des cylindrées particulières. Cela dit vu ce que tu as pu écrire je pense que tu peux améliorer ce temps le jour où tu te seras fait un peu de caisse car moins de 9 au premier coup c'est vraiment un joli résultat. Donc bonne récup et félicitations pour avoir franchi la ligne d'un tri qui n'est pas cadeau mais qui vaut le détour.

_________________
Un homme heureux est une barque qui navigue sous un vent favorable
avatar
oldricky
Iron Man

Nombre de messages : 3142
Localisation : du côté du soleil levant
Date d'inscription : 19/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Triathlon Alpe d'Huez 24-28 juillet 2017

Message  stéphan le Ven 28 Juil 2017 - 18:49

bravo Mathieu. très belle perf cheers

stéphan
LD

Nombre de messages : 486
Localisation : St-Priest
Date d'inscription : 30/11/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Triathlon Alpe d'Huez 24-28 juillet 2017

Message  Oliv69780 le Lun 31 Juil 2017 - 7:52

Félicitation.
Déjà Nice je trouvais que le d+ était suffisant mais la c'est autre chose !!

Oliv69780
LD

Nombre de messages : 224
Date d'inscription : 26/09/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Triathlon Alpe d'Huez 24-28 juillet 2017

Message  M@T le Lun 31 Juil 2017 - 16:34

Compte rendu du Triathlon Longue Distance de l’Alpe d’Huez
Attention CR un peu long, j’en suis désolé par avance.


Avant la course :
Blessé depuis le début de l’année à un pied, j’ai dû revoir tout mon programme de course de 2017. Exit la foulée des Mont d’or, exit les foulées San priotes et de Villeurbanne et surtout exit L de Rumilly et le M d’Annecy…
Après tout un tas d’examen, écho, scanner, IRM, scintigraphie, le verdict tombe… je n’ai rien.
Presque en dernier recours je prends rdv chez mon ostéopathe. Celui-ci a certainement dû faire quelque chose à ce maudit pied, car je peux enfin reprendre la course à pied. Pas longtemps. Ça reste douloureux mais ça s’améliore à chaque sortie… bref le swimrun de Marseille avec Jolie Blonde sera LE test. Si ça passe je m’inscris au M de l’Alpe d’Huez.
Le swimrun et c’est 13,5km de course passe sans trop de problème hormis l’absence d’entrainement, c’est décidé je m’inscris au M de l’Alpe d’Huez.
Le lundi matin j’arrive au boulot et ce sera la première action de la journée : l’inscription. Ouupppsss plus de place sur le M. Après des discussions avec Jolie Blonde, elle me pousse à m’inscrire sur le L de l’Alpe d’Huez. On est le 10 juillet et j’ai exactement 17 jours pour me préparer.
C’est comme ça que l’histoire commence !

Veille de course :
Camp de base installé à Oz, à quelques kilomètres du lac du Verney, depuis le mardi soir, la veille de course est toujours consacré aux mêmes rituels : récupération du dossard, préparation des affaires et répétition des gestes des deux transitions.
J’avoue ne pas être trop stressé. Cette course est en fait pour moi un triathlon de reprise sans aucun autre objectif (affiché) que de le finir. Repas traditionnel de veille de course pâte au fromage et escalope de dinde pannée. Au lit à 23h pour une bonne nuit de sommeil.

Jour de course :
Réveil à 6h pour un départ à 9h30. Petit déjeuner identique les matins de courses : pain aux céréales, pain blanc, beurre, confiture et une banane.
ça sera la première fois pour moi que je pars sur un effort long comme celui-ci (estimation entre 8h et 9h d’effort) donc j’avoue que l’alimentation sera la grande inconnue du jour. J’ai lu des conseils sur internet, parlé avec des collègues plus expérimentés, à vrai dire que je verrais bien. En ravitaillement, je pars avec 3 barres énergétiques, 3 pâtes de fruit, 2 gels et mes 2 bidons de 0,5l rempli de boisson énergétique qu’il faudra que je change en cours de vélo.

Natation :
Le speaker l’annonce, nous serons 1080 au départ de ce beau triathlon. Il nous annonce fièrement qu’avec une température de 15,7°C la combinaison est obligatoire. Bien que je ne sois pas nageur à la base, j’ai pu me rendre compte lors de mes premiers triathlons que je n’étais pas ridicule sur cette partie-là et que je sortais en général dans le premier quart. Du coup, même si l’eau est froide, j’y vais dans les premiers, histoires de pas être trop loin de la ligne de départ.
15,7°C ça pique c’est sûr mais honnêtement je ne vais pas en connaitre les désagréments hormis sans doute l’envie d’uriner. On entre dans l’eau une bonne dizaine de minute avant le départ, certains se réfugie sur des pierres sur les côtés pour ne pas être trop gelés, en ce qui me concerne je me place au milieu de l’eau avec tout le monde.
Le temps de remettre tout le monde à peu près en ligne et le départ est donné… premier départ que je fais en étant déjà dans l’eau, il me faut quelques mouvements de bras et quelques battements de jambes avant d’être dans mon rythme. 2200m c’est long. Je visais entre 38’ et 40’ donc je pars calmement sans m’affoler sans sprinter en essayant de garder une respiration calme. Je nage en deux temps… Je ne sais pas pourquoi d’ailleurs mais en entrainement je nage systématiquement en trois temps et lors des compétitions en deux temps sans que je me l’explique. Sans doute une histoire d’allure.
Il y a deux boucles à faire de 1100m chacune. Et peu de virages. La première bouée à aller chercher est longue, il s’agit d’une ligne droite de plus de 600m. C’est long et je ne vois pas la première bouée arriver. En revanche, pour la première fois, je suis vraiment au cœur de l’essoreuse, je prends des coups, j’en donne (involontairement) bref ça secoue mais j’arrive à garder mon rythme et surtout la respiration calme.
Passage de la première bouée, je pars un peu sur l’intérieur, je me retrouve assez rapidement seul pour nager et donc là je me dis que ce n’est pas normal, je me recentre vers la bouée et je la passe au plus près en me disant que j’ai pas mal optimisé par rapport à ceux qui ont pris l’extérieur. Comme quoi des fois de se tromper un peu ce n’est pas plus mal…
Fin de la première boucle et c’est reparti pour la ligne droite… j’en vois pas le bout et surtout avec le soleil et les reflets je ne vois pas la bouée… mais bon je me dis que tout le monde va dans ce sens, et un peu comme un mouton de panurge je suis le gros de la troupe. J’avoue que pendant cette ligne droite j’ai eu un moment (et je ne sais pas pourquoi) où j’avais juste envie de nager tranquillement sans forcer comme quand on se baigne en vacances mais j’ai repensé aux séances de piscine avec le coach le lundi soir, aux séances seul à faire de l’endurance et en fait je me suis dit ça fait pas une demie heure que tu es parti et tu râles déjà… je passe donc les deux bouées du tour en me racontant tout cela, ce qui au final fais passer le temps plus vite, après le passage du dernière virage, je me dis que le cardio est bon, que le bras et les jambes vont bien… j’accélère progressivement pour bien finir cette natation. Au final 38’38’’, je suis plutôt content du temps par rapport à l’énergie fournie.
Je pense pouvoir faire mieux mais pour aujourd’hui et la journée longue qui m’attends, je m’en contente et encore bien plus que ça.

T1 :
Ne souffrant pas trop du froid, j’arrive à enlever le haut de ma combinaison en trottinant jusqu’à mon vélo. Combinaison complètement enlevé, j’enfile mes chaussettes, mes chaussures, mon t-shirt de vélo, je range mes ravitos dans les poches, le casque, les lunettes, je mange la pâte de fruit laissé sur ma selle, un bisou/coucou à ma supportrice N°1 et hop je file sur mon vélo.
Transition calme en 4’23’’

Vélo :
Là dès la sortie du parc, le parcours vélo te met dans l’ambiance, une rampe de 300/400m à franchir avant de rejoindre la partie roulante jusqu’à la Séchilienne.
Première partie pas très intéressante et surtout très dangereuse. On est sur une grande départementale, impossible de ne pas être en groupe, des voitures, des camions qui râlent car eux sont en train de bosser et qu’on les dérange, bref une partie pas bien sympa où ça roule assez vite. L’eau froide aura eu raison de ma vessie et je suis obligé de faire une première halte pour envie pressante après une petite dizaine de kilomètres. Et là je vois des dizaines et des dizaines de vélo me dépasser assez frustrant je dois dire. Mais j’en pouvais plus.
Malgré le vent de face et mes envies pressantes j’arrive à boucler les 25 premiers kilomètres à une allure de 40km/h environ.
En sortie de la Séchilienne, on attaque la montée du col de la morte qui nous conduit à la station de l’Alpe du Grand Serre. Pas de gros pourcentage, mais une montée régulière et longue. 15 km à doubler et se faire doubler à ne pas forcer, garder des forces pour la suite. Garder humilité pour ce parcours. Je monte à mon rythme bien assis sur ma selle, je relance en danseuse dans les virages, je ne monte pas aussi vite que j’aurais aimé mais je ne traine pas non plus. Le temps est passable et malgré l’effort de la montée, je n’ai pas très chaud et je suis content d’avoir mes manchons.
Passage du premier col sans grande difficulté, on attaque une partie de descente avec de croiser un petit col : le col du Malissol. Pas très long, environ 2-3 km mais assez pentu plus de 7% de moyenne.
Je garde toujours mon petit rythme, je ne veux absolument pas forcer pour arriver frais au pied de l’Alpe.
La descente ensuite vers Valbonnais où se situe le ravitaillement personnalisé et où j’ai rien prévu car je ne savais pas trop quoi y mettre… du coup je m’arrête uniquement pour recharger les bidons.

J’entame ensuite la deuxième grosse difficulté de la journée, le col d’Ornon, un col un peu bizarre car ça monte au début, puis faux plat montant avec des pentes à 2-3% puis sur la fin ça grimpe encore. A 2km du sommet, j’ai une grande sensation de faim, pourtant je me suis bien alimenté mais bon je découvre aussi les efforts longs.
Au sommet, c’est là que ma chérie doit m’attendre normalement pour un premier réconfort dans cette journée.
Je m’arrête prendre un bidon d’eau, je discute 10 sec avec elle et je repars.
Dernière descente pour rejoindre Bourg d’Oisans et le pied de l’Alpe. Descente très rapide au début avec une pointe à 75Km/h puis très technique sur la fin… j’entre dans Bourg d’Oisans et je vois au loin les virages de la dernière difficulté du jour qui s’annonce.
Comme prévu jusqu’à la Garde c’est une boucherie, surtout quand tu as 100 bornes dans les pattes, mais au final je m’en sors pas trop mal, je double des gens qui sont peu ou prous dans la même galère que moi. ça grimpe pas très vite et j’ai du mal à faire décollé le compteur de vélo au-dessus de 8km/h… Mais je m’accroche, je me mets de plus en plus en danseuse car je commence à avoir des douleurs dans les reins (position vélo ou hydratation ?).
Ma chérie a pu se placer à plusieurs virages différents dans la montée et les bidons d’eau qu’elle me tend pour m’arroser sont les bienvenus. La montée de l’Alpe aura été le seul moment de ma journée où il aura fait un grand soleil et donc bien chaud…
J’arrive tant bien que mal au bout de cette montée mythique, beaucoup de monde sur la fin pour encourager et surtout dans toutes les langues.
Je dépose le vélo après 5h49 pour 121 km.
Petite déception, le parc à vélo est déjà bien rempli. Je pensais être plus devant que cela.


T2 : Transition rapide, j’enlève mon casque et mes chaussures de vélo j’enfile mes baskets et zouuu c’est parti pour la partie que je redoute le plus. 1’31’’ plus tard j’attaque la CAP

CAP :
Issu de l’athlétisme, j’aurais dû me réjouir d’arriver enfin sur cette partie. Mais avec mon début de saison contrarié, je n’ai pas couru 20km depuis octobre dernier et Marseille-Cassis.
Dès le premier tour, Céline vient faire un bout de la boucle avec moi pour m’encourager et dès le début, je lui dis que j’en ai marre. Une vraie sensation de lassitude, comme sur la natation au début. Envie de tout arrêter. Mais elle me pousse à continuer.
Je trottine plus que je ne cours réellement, je m’arrête à chaque ravitaillement pour boire et manger un petit truc mais j’ai vraiment faim.
Mes jambes ont du mal à me porter. Lorsqu’on effectue un parcours comme celui-ci avec des boucles, j’avoue avoir été jaloux plus d’une fois des mecs et des nanas que j’ai vu passé avec 2 chouchous au poignet…
Je boucle mon premier tour et j’entame le deuxième… qui se passe comme le premier en un brin plus lent. La troisième ne sera guère mieux. Céline m’encourage, me pousse pour je finisse ce triathlon et honnêtement sans elle sur la partie course à pied je pense que j’y serais encore…
Dernier montée, il reste 1,5km pour passer par le parc à vélo, récupérer le dernier chouchou et rallier la ligne d’arrivée.
2h18’ de course pour 20km vraiment pas top mais j’ai donné ce que j’ai pu et surtout hormis la fatigue je n’ai aucune douleur.

Je termine donc mon premier triathlon Longue Distance en 8h52’46’’. Heureux d’avoir fini.
Je tombe dans les bras de Céline en répétant en boucle avec une petite larme : « Je suis fatigué »



Mon moment préféré : le plat de pâte à l’arrivée. J’avais vraiment faim et je pense que j’ai mal géré la partie alimentation pour la découverte de cette distance.
Plus sérieusement tout a été génial, même si j’en ai bavé. Le triathlon est juste magnifique, les 3 épreuves ont chacune leur difficulté, les paysages sont magnifiques, l’organisation est à la hauteur.

Merci à ceux qui m’ont donné des conseils. Moi qui voulais dès l’année prochaine me lancer sur le format IM, je pense que je vais faire encore une saison complète avec quelques L avant, histoire de mieux me connaitre et progresser encore un peu.

Prochains rdv : Le M des Gorges de l’Ardèche, le M d’Aix les bains et je finirai la saison avec le Natureman en format L.

M@T
sprint

Nombre de messages : 32
Age : 34
Localisation : Villeurbanne
Date d'inscription : 03/10/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Triathlon Alpe d'Huez 24-28 juillet 2017

Message  Clément_L le Mar 1 Aoû 2017 - 9:26

Joli Mathieu, belle perf et avec ton récit on s'y croirait!

Pour ma part c'était top également le lendemain avec la version M. J'ai mis 3h31 c'est ce que je visais avec 30min pour la natation, 2h pour le vélo (1h30 pour la montée de l'alpe) et 50min CAP, le reste en transitions. Les paysages sont magnifiques et la course exigeante mais l'ambiance redonne la pêche à n'importe quel moment. Le plus dur pour moi aura été la chaleur insoutenable lors des 4 premiers km de la montée de l'alpe, les secours ont d'ailleurs du intervenir très souvent. Ensuite la CAP est dure mais probablement aussi à cause de l'altitude!

Allez j'espère vous y voir plus nombreux l'année prochaine 😉

Clément_L
Découverte

Nombre de messages : 4
Age : 29
Localisation : Brindas
Date d'inscription : 02/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Triathlon Alpe d'Huez 24-28 juillet 2017

Message  M@T le Mar 1 Aoû 2017 - 9:32

Félicitations Clément!

Belle perf aussi et tant mieux si tu as pris bcp de plaisir Smile

Il y a des chances qu'on m'y revoit l'année prochaine!

M@T
sprint

Nombre de messages : 32
Age : 34
Localisation : Villeurbanne
Date d'inscription : 03/10/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Triathlon Alpe d'Huez 24-28 juillet 2017

Message  caterpillar le Jeu 3 Aoû 2017 - 21:53

bravo à vous deux
avatar
caterpillar
LD

Nombre de messages : 476
Age : 47
Localisation : chambéry
Date d'inscription : 16/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Triathlon Alpe d'Huez 24-28 juillet 2017

Message  oldricky le Sam 5 Aoû 2017 - 22:56

Vais commencer par féliciter Clément car 3h31 c'est pas donné à tout le monde pour une première sur ce parcours et comme le CR est plutôt laconique on a pas trop à dire autre chose que bravo.
Héo Mathieu, finalement t'as vu ce que c'était que le long car l'Alpe se situe un petit cran au dessus des L habituels. Je me souviens qu'à l'issue de ma première reco vélo où j'étais parti à fond, je n'aurai jamais pu courir une fois arrivé à l'Alpe d'où mes conseils de veiller à pas tout griller et en conserver pour finir. J'y suis allé 2 fois je l'ai toujours trouvé difficile car le vélo est vraiment cassant car il n'y a quasiment pas de zone pour se refaire en faisant tourner les jambes en tout cas pas sur le final. 15°7 c'est une bonne température au Verney. Bad)
Mais bon tu l'as passé et on a ben apprécié le CR, ça m'a rappelé de jolis souvenirs. Bonne recup et bonne continuation dans ta saison.

_________________
Un homme heureux est une barque qui navigue sous un vent favorable
avatar
oldricky
Iron Man

Nombre de messages : 3142
Localisation : du côté du soleil levant
Date d'inscription : 19/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Triathlon Alpe d'Huez 24-28 juillet 2017

Message  jerome M le Mer 9 Aoû 2017 - 9:15

Bravo à tous les 2 !!!
Et merci pour les compte-rendu Smile ca donne envie de le faire... Very Happy

jerome M
MD

Nombre de messages : 123
Age : 32
Date d'inscription : 24/02/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Triathlon Alpe d'Huez 24-28 juillet 2017

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum